Tout savoir sur le mouvement Ultras

Tout savoir sur le mouvement Ultras

Vous êtes certainement supporter d'un club de football en France. Que l'équipe fanion évolue en Ligue 1, Ligue 2 ou dans un championnat amateur, vous êtes peut-être ce que l'on appelle un "Ultra". Mais connaissez-vous bien le mouvement Ultras ?

Nous vous invitons à le découvrir ou redécouvrir dès maintenant.

L'origine du mouvement ultras

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, le mouvement ultras en Europe n'est pas né en Italie ou en Grèce mais en Croatie à Split. En effet, en 1950, les supporters de l'HNK Hajduk Split avec le groupe des Torcida Split sont les premiers à instaurer cette façon de supporter en devenant indépendants du club. Puis, les italiens et grecs reprendront le mouvement sous différentes formes. 

Mouvement Ultras Torcida Split 1950

L'apparition du mouvement en Italie

Dès 1960, nous verrons naître plusieurs petits groupes indépendants de jeunes Tifosi, souvent derrière les buts où le prix des places est le moins cher. C'est de là que l'appellation "Tifo" sera attribuée pour décrire les animations visuelles élaborées par les groupes dans leurs virages lors des matchs.

Le premier groupe à se revendiquer comme ultras en Italie sera la Fossa dei Leoni(Milan AC) puis suivra les Boys San 1969(Inter Milan). Enfin, les Ultrà Tito Cucchiaroni(Sampdoria de Gênes) intégreront le mot Ultras dans le nom de leur groupe. Ce terme est tiré des "Ultrasroyalistes" qui, pour mettre en place leurs idées, utilisaient la violence.

Tifo fossa dei leoni

L'arrivée en France

Le mouvement ultras a été accueilli dans les années 80 en France avec la création du Commando Ultras(Olympique de Marseille) en 1984, suivront les Boulogne Boys(PSG) et la Brigade Sud Nice(OGC Nice) en 1985. Depuis, de nouveaux groupes Ultras virent le jour dans toute la France avec, par exemple, ces groupes encore actifs :

  • les Bad Gones(Lyon)
  • les Ultramarines(Bordeaux)
  • les Dogues Virage Est(LOSC)
  • les Ultras Boys(Strasbourg)
  • le Roazhon Celtic Kop(Rennes)
  • les Green Angels(Saint-Étienne)
  • les Red Tigers(Lens)
  • la Brigade Loire(Nantes)

La différence entre Ultras et Hooligans

Malheureusement, l'image des ultras est trop souvent confondue ou associée aux hooligans. Les hooligans sont originaires d'Angleterre, ils appartiennent à des groupes sans structure recherchant principalement "la bagarre".   

Les ultras sont beaucoup plus organisés, ils disposent généralement d'un local et un bureau(président, trésorier, responsable déplacements, responsable tifo...) est mis en place au sein d'une association. Les chants au stade sont lancés par un "capo". Les déplacements sont rigoureusement planifiés. Des activités annexes aux matchs peuvent également être mise en place entre les membres des groupes.

Les groupes affichent-ils une appartenance politique ?

La plupart ne revendiquent pas d'appartenance politique car les idées peuvent être diverses au sein du groupe. Cependant, certains mettent en avant certaines orientations de gauche ou de droite avec des drapeaux en tribune. Les "antifas" arborent l'image du Che ou des couleurs panafricaines. D'autres agiteront un drapeau français pour afficher leur nationalisme.

Au-delà du football

Le mouvement ne s'arrête pas au stade et au football. Différents groupes ultras s'impliquent pour aider des personnes dans le besoin comme, par exemple, des collectes de jouets à Noël en faveur des enfants hospitalisés. Des élans de solidarité envers le personnel soignant ont également pu être constatés lors de la période du Covid-19.

Quand un Ultras s'éteint, c'est un membre de la famille qui part.